ACTUALITÉS NOYAU A, ACTUALITÉS DU CLUB

COMPTE RENDU : Beerschot - Standard de Liège

BEERSCHOT – STANDARD  0 – 3

Cette après-midi, pour la première fois de la saison et après trois belles victoires, le Beerschot a été confronté à la défaite. Le maximum de points et la place de leader lui ont été pris, mais ce n’est pas encore une catastrophe. Le Standard s’est montré un adversaire un tant soit peu trop fort au Stade Olympique en marquant son premier but dans la première mi-temps, alors que nos petits gars cherchaient encore leur meilleure forme. Après la mi-temps, alors que Tissoudali et Holzhauser avaient quelques bonnes occasions, les liégeois se sont montrés super efficaces dans la reconversion et sont parvenus à creuser l’écart à 0-3.

Nos petits gars ont connu une première mi-temps difficile. Le plan tactique du Standard a bien fonctionné : tous les chemins d’accès vers nos joueurs décisifs ont été bloqués avec brio, afin que nous ne puissions pas jouer notre jeu. Le rythme était également trop faible pour que nous puissions présenter une quelconque menace. Le jeu de combinaison dans les espaces restreints (Holzhauser-Tissoudali) était par moments très beau, mais nous ne parvenions pas à prolonger les actions jusque dans la zone de vérité. Tout ce que le Beerschot parvint à fut un tir à distance de Tissoudali et un ballon de la tête de Frans.

Comme les deux équipes partaient d’un bloc défensif très solide et évitaient tout risque, les défenses n’avaient aucun mal à maîtriser le jeu. De ce fait, la partie est restée un peu trop longtemps dans une phase d’étude prolongée. 

Petit à petit, le Standard chercha plus vite la profondeur, principalement par les flancs. Question présence et puissance, les visiteurs avaient également la supériorité. Une tentative de Cop passa au ras de la latte à la demi-heure. Six minutes plus tard, ce fut but. Une action Fai-Raskin sur le flanc droit fut concrétisée par un but d’Avenatti au centre. Zéro-un. Pour la première fois cette saison, nous étions poussés à revenir au score.

Avec Halaimia à la place de Prychynenko et un flanc droit modifié, le Beerschot entama la deuxième mi-temps à la recherche d’ouvertures, d’espace et d’égalisation. Une première grosse opportunité pour le Standard, avec une tête dangereuse de Gavory. Mais Vanhamel a eu le bon réflexe. Sur l’heure, ce même joueur frappa puissamment. Extérieur poteau. Deux occasions qui nous ont fait peur.

Le Beerschot était en difficulté mais parvint toutefois à contrer directement avec une frappe de Tissoudali, qui passa juste devant. Une deuxième occasion - meilleure - pour Tarik, à mi-chemin de la deuxième mi-temps, fut frappée impétueusement au-dessus. Dommage.

Le Beerschot était à la recherche de l’égalisation et parvint peu après à trouver une occasion unique d’égaliser, après une belle remontée de Halaimia...mais Holzhauser frappa à côté. Un coup raté qui nous sera fatal car, dans la reconversion, Lestienne frappa au but, 0-2. La messe était dite. Côté efficacité on ne pouvait pas faire mieux.

En phase finale, le remplaçant Suzuki frappa contre le poteau, mais ce fut au final le Standard qui mit les points sur les i lorsque Oulare, au deuxième poteau, marqua pour la troisième fois. Le verdict final était plus que lourd pour le Beerschot.

 

PUBLIC : aucun

ARBITRE : Verboomen

BUTS : 36’ Avenatti 0-1, 76’ Lestienne 0-2, 83’ Oulare 0-3

BEERSCHOT : Vanhamel, Prychynenko (46’ Halaimia), Frans, Bourdin, Dom, Pietermaat, Sanusi (76’ Suzuki), Vorogovskiy Holzhauser, Tissoudali, Noubissi

STANDARD : Bodart, Fai, Vanheusden, Laifis, Gavory, Cimirot, Shamir (75’ Bokadi), Raskin, Cop (67’ Tapsoba) , Avenatti (60’ Oulare), Lestienne

CARTES JAUNES : Fai, Bourdin, Holzhauser, Sanusi

CARTES ROUGES : aucune

Jupiler Pro League

1 Club Brugge 76 pts
2 R. Antwerp F.C. 60 pts
3 RSC Anderlecht 58 pts
4 KRC Genk 56 pts
5 KV Oostende 53 pts

XIII

COMMANDEZ VOTRE MAILLOT EN LIGNE