ACTUALITÉS DU CLUB, ACTUALITÉS NOYAU A, Actualités de la communauté, Actualités professionnelles

NOTRE HISTOIRE

Sept ans après la faillite et l’année dramatique de 2013, le Beerschot jouera à nouveau au foot dans la plus haute division lors de la saison 2020-2021. En 1A. Avec en poche nos quatre titres consécutifs, trois titres de champion de période en 1B, deux finales de promotion perdues et une année perturbée par la crise de Covid. Le trajet parcouru par notre club en cette période fut atypique émotionnellement. Nous avons dû revenir aux bases par nécessité et nous extirper du trou. Le tout soutenus par nos fabuleux supporters (que nous remercions) et avec des joueurs qui, tous, étaient fiers d’avoir joué ou de jouer au Beerschot. Une symbiose d’expériences curatives, libératrices et heureuses.

Ensemble, nous avons travaillé à cette résurrection et réalisé notre rêve sportif. Dans le sang, la sueur et les larmes. Avec beaucoup de « hauts » et peu de « bas ». Profitant abondamment de cette suite de succès sportifs et de célébrations de champion. Et le retour de notre numéro de matricule, le 13.

Au cours de ces sept années, le club a connu une croissance incroyable, nous avons fait montre de force de caractère et nous nous sommes retrouvés. La famille du Beerschot est plus unie que jamais, les Mauve et Blanc sont encore plus clairement gravés dans notre cœur et dans notre âme.

Le trajet que nous avons parcouru est exceptionnel et unique. 5 promotions en 7 ans. Personne ne l’a fait avant nous. C’est avec plaisir et fierté que nous passons en revue la période 2013-2020 :

« Le nouveau Beerschot » a vu le jour lors de cette incroyable journée du Supporter du 30 juin 2013, avec plus de 8 000 supporters présents au Stade Olympique, une poignée d’anciens joueurs venus exprimer leur soutien, 5 000 abonnés directs, un nouvel enthousiasme, un nouvel espoir et des ambitions clairement définies. Un stade bondé lors de l’ouverture de la compétition contre Ternesse deux mois plus tard.

Tel un TGV, le KFCO Beerschot Wilrijk perça à la suite  en première provinciale, en promotion et en division trois.  Herentals, Esperanza Pelt et Oosterzonen tentaient respectivement par moment de s’accrocher mais, sans être prétentieux, nous sommes à chaque fois devenus champions « les doigts dans le nez ». Il en est ainsi. Tout semblait évident. Mais ça ne l’était pas.

Le train du Kiel continuait sa route. Même dans cette toute nouvelle série qu’était la Division 1 Amateur. Et oui, l’affaire était dans le sac. La saison 2016-2017 a été quasiment parfaite : 80 points sur 90. 26 victoires, deux matchs nuls et seulement deux défaites. En même temps, le Beerschot renouait avec le football professionnel, et la structure du club et l’entourage furent reformés. Un développement plus professionnel.

Entre-temps, nous avons été fortement touchés par des décès tragiques : Rik Coppens, le visage du Beerschot. Tim Nicot, le talent prometteur de notre flanc gauche. Et Marc Steenackers, qui avait évolué de supporter et expert en Horeca/restauration vers la position de Directeur général. Leur héritage sportif et organisationnel continue à vivre en nous.

S’ensuivirent trois années très laborieuses en division 1B. Lors de la première saison, nous avons remporté le premier titre de période sur l’Union et raté au final la promotion à la 89e minute, suite à un penalty discutable en faveur du Cercle de Bruges.

Il a fallu encaisser le coup et retenter l’aventure avec de nouveaux propriétaires. Francis Vrancken et son entreprise DCA, en collaboration avec le prince Abdullah Bin Mossaad, sont devenus les nouveaux patrons du Kiel, entre-temps rejoints par Philippe Verellen, le CEO de Wolf Oil.

La deuxième tentative connut un départ difficile, mais nous amena à nouveau en finale de promotion, grâce à une victoire de période à Oud-Herverlee Leuven en deuxième partie de saison. Le KV Mechelen, condamné pour fraude de match, gagna par 2-1 le match retour au stade « Achter de Kazerne ». Une fois de plus en phase finale, ce qui nous valut notre deuxième déconvenue sportive consécutive. Une autre s’ensuivit, mais elle n’avait rien à voir avec le sport...

… ce qui nous amène à la saison 2019-2020. La « saison du Covid », dirons-nous. Une fois de plus, un parcours mouvementé : Après un début mitigé, Hernan Losada prit les rênes. Grâce à notre légende du Beerschot, le vent tourna et permit au Beerschot de jouer franchement et librement au foot, et d’être récompensé par un titre de période contre Lokeren et des matchs de finales contre OHL, où le Beerschot remporta le premier par 1-0. Puis le coronavirus est venu interrompre le foot et toutes les compétitions furent annulées 2 jours avant le match retour à Louvain.

Maintenant que la Pro League a décidé d’étendre la division 1A à 18 clubs la saison prochaine, tant OHL que le Beerschot se sont vus attribuer un ticket de départ, et nous avons réalisé nos ambitions sportives. Le Beerschot est de retour au plus haut niveau. Si ce retour ne s’est pas passé comme nous l’avions envisagé et ambitionné, il est toutefois bien mérité. Tout le Beerschot est vraiment fier.

« L’ours est de retour »... Oh que oui, nous sommes prêts !

texte : Danny Geerts

XIII

COMMANDEZ VOTRE MAILLOT EN LIGNE