ACTUALITÉS NOYAU A, ACTUALITÉS DU CLUB

Resume du derby

Cet après-midi, le Beerschot a raté une occasion unique dans un stade du Bosuil bien vide d'être couronné «Ploeg van ’t Stad (Équipe de la ville)» ET en même temps de monter en tête du classement. En encaissant deux buts en début de rencontre, cela a mis nos joueurs en difficulté. L'équilibre a été rétabli grâce à de la volonté, de beaucoup de pression vers l'avant, de bonnes combinaisons et à de deux buts de Musa Suzuki. Et juste au moment où les mauves et blancs de Beerschot semblaient gagner ce derby, Mbokani a sonné le glas. Une défaite donc de trois à deux, et c'était / c’est un verdict trop sévère. Nous méritions certainement un nul.

À peine quinze minutes avaient été jouées et nous étions déjà menés 2-0. L’Antwerp vorace a pleinement profité du chaos de la défense du Kiel. L’équipe a d’abord eu de la chance lorsque le tir de Refaelov a atterri dans le but en passant par-dessus Vanhamel par le biais d’une jambe mauve, mais le deuxième but était un petit bijou : une combinaison rapide du tac au tac du flanc droit vers la gauche ... où Junklerod est apparu seul et a marqué grâce à un boulet de canon. Pas de chance et battu à cause d’une faute de marquage en plus. Deux buts en début de rencontre. Une pilule difficile à avaler ...

Le Beerschot est finalement rentré dans le jeu, car il a retrouvé de la rapidité et s'est montré techniquement meilleur et plus rusé. Cela a abouti à un beau but permettant de remonter au score. Le mérite revient à 95% à Tarik Tissoudali, qui a écarté sur le flanc chaque défenseur anversois tout en centrant magnifiquement le ballon vers Suzuki qui a parfaitement marqué au centre. L’espoir était revenu au Kiel ...

Plus d'équilibre à présent dans ce derby, même si la vitesse d'exécution de l'équipe à domicile était légèrement supérieure. Il n'y a plus eu de réelles opportunités, mais un niveau de menace suffisant. Des deux côtés : l’Antwerp via Refaelov; le Beerschot par Dom et une tentative puissante de la part de Suzuki dans le filet latéral.

Le Beerschot a bien démarré en seconde période et a repoussé l’Antwerp dans sa propre défense grâce à des combinaisons soignées. Surtout au milieu de terrain, Coulibaly et Sanusi étaient les patrons. Des duels musclés – ET lors de ballons perdus  - tout en faisant bon usage de l'espace sur les flancs. Holzhauser a également commencé à se profiler davantage, et c'est lui qui s'est le plus rapproché de l'égalisation avec un tir (dans le filet latéral) ; une égalisation qui aurait été plus que méritée à ce moment-là.

La récompense a suivi en rentrant dans le dernier quart d’heure avec un but ressemblant à notre premier but. Encore un gros travail de préparation de Tissoudali et une nouvelle fois Suzuki qui était à la bonne place. Un joli but. La joie du Kiel fut de courte durée, car à peine une minute plus tard, Mbokani est parti en profondeur. Le Congolais a passé  Vanhamel en plaçant le ballon dans le coin droit. Il fallait donc à nouveau se remotiver...

Malgré beaucoup de bonne volonté et d'efforts, nous ne pouvions plus surmonter cet uppercut. Les trois points sont restés à Deurne Noord. C'est dommage, mais il n'y a rien à faire.
 

SPECTATEURS : aucun

ARBITRE : Vergoote

BUTS : 7’ Refaelov 1-0, 15’ Junklerod 2-0, 26’ Suzuki 2-1, 73’ Suzuki 2-2, 74’ Mbokani 3-2

ANTWERP: Butez, De Laet, Seck, Junklerod, Refaelov (84’ Ampomah), Gerkens, Hongla (71’ Verstraete), Miyoshi (56’ Buta), Gélin, Haroun, Mbokani

BEERSCHOT: Vanhamel, Halaimia (79’ Sanyang), Dom, Frans (89’ Mukuna), Van den Bergh, Vorogovskiy (85’ Bourdin), Sanusi, Holzhauser, Coulibaly, Tissoudali, Suzuki

CARTONS JAUNES : Frans, Hongla, Gerkens, Buta, Sanyang

CARTONS ROUGES : aucun

Texte : Danny Geerts

Photos : Jan Mees et Luther Rommens

Jupiler Pro League

1 Club Brugge 76 pts
2 R. Antwerp F.C. 60 pts
3 RSC Anderlecht 58 pts
4 KRC Genk 56 pts
5 KV Oostende 53 pts

XIII

COMMANDEZ VOTRE MAILLOT EN LIGNE